Apprenez à vous aimer et à assumer votre histoire

La photo-thérapie

À l’heure où notre corps est un enjeu social mis à l’épreuve par le jugement des autres, il est essentiel d’y trouver quelque chose d’apaisant, de plaisant, de réconfortant. Combien de personnes m’ont déjà dit « Je suis trop grosse », « Je ne suis pas photogénique », « J’aime pas ma tête »… Etc. Combien de personnes se dévalorisent en se regardant, alors qu’elles devraient simplement apprendre à se regarder ? Apprenez à vous aimer et à assumer votre histoire faites-vous photographier.

Votre corps, c’est votre image, votre identité, votre histoire. Apprenez à le regarder, à le contempler, à l’admirer. Ce n’est pas en faisant du sport ou en faisant le dernier régime à la mode que vous apprendrez à l’apprécier.

La photo vous apprendra à vous dévoiler. Comme ce dont je vous ai parlé la semaine dernière dans mon dernier article, la confiance est un critère obligatoire dans un échange entre un modèle et son photographe. Dévoilez-vous, laissez-vous aller !

La photo de portrait : Aider à s’aimer

Mon rôle de photographe

Le photographe – en l’occurrence, moi-même – pourra alors tirer le meilleur de ses clichés. Allant du nu au portrait, en passant par le sensuel et le portrait intimiste, mon rôle est de vous montrer la meilleure facette de vous-même. Celle qui vous identifie, qui vous décrit. Dans mes photos, je raconte votre histoire. Je lis en vous comme dans un livre ouvert. Notre travail, c’est d’être attentif aux moindres détails de votre « communication non-verbale ».

Les photos les plus parlantes sont celles prises sur le vif où vous vous mettez à nu devant mon objectif. Vos portraits vous apporteront un nouvel œil sur votre image, sur ce que peuvent percevoir les autres, ils vous donneront des frissons, vous apprendrez tout simplement à vous regarder, tel que vous êtes réellement.

Prenez confiance en vous. Regardez cette histoire que vous écrivez, éprouvez toute l’émotion que vous percevez dans vos yeux. Oubliez ces critères sociaux qui n’installent que des barrières à nos personnalités. Pensez à vous, à votre juste valeur.

Apprenez à vous aimer, à assumer votre histoire, faites-vous photographier.

À la semaine prochaine,
Tanguy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

ARTICLES RÉCENTS

Canada : les grizzlis de Grouse Mountain

Cette semaine, je souhaiterai vous parler des grizzlis de Grouse Mountain, que j’ai pu photographier lors de mon voyage au Canada, à Vancouver. De magnifiques animaux mesurant près de 2m50, pesant presque une demi tonne et…

Lire plus »

Cimetière de navires de Landevennec

C’était un doux matin d’octobre 2016. Le soleil se lève doucement dans le brouillard épais de Morgat. La veille, nous nous préparons pour nous rendre au Cimetière de navires de Landevennec…

Lire plus »

Behind the scene

Je ne photographie pas des modèles, je fais le portrait d’ami(e)s.
En effet, je n’aime pas photographier des modèles, comme ils sont habitués à poser, à sourire, on en perd le naturel de la photo…

Lire plus »

Keep in touch