Behind the scene

Portrait intimiste Noir et Blanc Maëva Deniel

Je ne photographie pas des modèles, je fais le portrait d’ami(e)s.

En effet, je n’aime pas photographier des modèles, comme ils sont habitués à poser, à sourire, on en perd le naturel de la photo. Or, c’est bien là que réside le secret d’une belle photo, d’une belle histoire. C’est un moment d’émotion, un instant unique qui ne se reproduira pas deux fois. Chaque photo est différente, chaque photo a son histoire. Une photo réussie, elle se prend sur le vif, aux abords d’une mauvaise blague, au naturel. On ne demande pas aux modèles de sourire, on le fait rire et il sourira de lui-même.

Pour arriver à un résultat aussi unique, je prends le temps de tisser une relation avec mon invité, je me confie à eux, leur expose mon projet, leur explique le déroulé de la prise de vue. Je les mets en confiance, je les rassure. Rassurer, en photographie de portrait et encore plus en nu, c’est la chose la plus importante car le modèle doit pouvoir se sentir en sécurité, dans un endroit sûr, il ne doit pas hésiter. Il doit pouvoir se sentir libre de se dévoiler, en toute intimité avec le photographe. Et le photographe – moi – doit savoir interpréter ses regards, ses sourires, son comportement.

Marie-Cécile Léculier

Mais, comment je fais pour vous mettre en confiance ?

Bonne question. Il n’y a pas de méthode miracle, vous répondrai-je. C’est en fonction de vous, de votre personnalité. Personnellement, je vous fais rire (en bonus à la fin de l’article, une blague de merde qui fonctionne à tous les coups), je vous parle, continuellement. Je vous offre à boire, un goûter. Et on continue de parler, on se confie l’un l’autre. On se livre des secrets et des anecdotes. On devient amis.

Agir comme tel vous met en confiance, dans l’objectif de tisser une relation afin d’aller plus loin dans la séance. C’est incroyable ce que cela ouvre comme porte. Il m’est arrivé plusieurs fois de commencer une séance de portrait, pour au final finir avec du nu car une confidence s’était construite.

La confidence vous offrira le meilleur de vos modèles, ce sont les instants créés sur le vif qui vous permettront d’aller plus loin et de progresser.

Alors, faites comme moi, devenez ami avec vos modèles.

 

Qu’est-ce qu’un chat tout-terrain ?

Un cat-cat.

 

A la semaine prochaine,

Tanguy

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

ARTICLES RÉCENTS

Canada : les grizzlis de Grouse Mountain

Cette semaine, je souhaiterai vous parler des grizzlis de Grouse Mountain, que j’ai pu photographier lors de mon voyage au Canada, à Vancouver. De magnifiques animaux mesurant près de 2m50, pesant presque une demi tonne et…

Lire plus »

Cimetière de navires de Landevennec

C’était un doux matin d’octobre 2016. Le soleil se lève doucement dans le brouillard épais de Morgat. La veille, nous nous préparons pour nous rendre au Cimetière de navires de Landevennec…

Lire plus »

Behind the scene

Je ne photographie pas des modèles, je fais le portrait d’ami(e)s.
En effet, je n’aime pas photographier des modèles, comme ils sont habitués à poser, à sourire, on en perd le naturel de la photo…

Lire plus »

Keep in touch